Source : Arrêté du 4 février 2011 relatif à l’agrément, à l’organisation, au déroulement et à la validation des stages des étudiants en 3ème cycle des études médicales

 

Stage extrahospitalier
Les praticiens exerçant en milieu ambulatoire sont agréés comme praticiens-maîtres de stage. Ils peuvent encadrer des internes notamment dans un cabinet libéral, ou tout autre lieu de stage dans lequel des praticiens exercent des soins extrahospitaliers.
Le praticien agréé-maître de stage contracte une assurance responsabilité professionnelle, s’il exerce une activité libérale, en signalant à son assurance sa qualité de maître de stage.
Le semestre de formation est accompli de façon continue. Il se déroule soit en totalité au sein du même lieu de stage, soit pour partie seulement.

Dans le premier cas, le stagiaire peut consacrer au plus une journée par semaine à l’accomplissement d’un stage dans un ou deux terrains de stage extrahospitalier agréés, autres qu’un cabinet.
La totalité de la durée du stage extrahospitalier est effectuée au sein de la même spécialité. Par derogation et après accord du coordonnateur local, l’interne peut effectuer un semestre de formation au sein de plusieurs spécialités agréées au titre de la discipline correspondant à la discipline d’affectation de l’interne.

 

Stage dans un établissement de santé privé autre que d’intérêt collectif
Les praticiens exerçant dans un établissement de santé privé autre que d’intérêt collectif sont responsables médicaux. Ils encadrent des internes au sein d’un lieu de stage.

 

Stage à l’Ecole des hautes études en santé publique 

Les internes de santé publique peuvent demander à effectuer un ou deux stages, qui sont alors obligatoirement consécutifs, au sein de l’Ecole des hautes études en santé publique. 
Le nombre de postes offerts chaque année est fixé à l’avance par le directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique. La constitution et l’instruction du dossier de demande de stage respectent les mêmes règles que celles d’un InterCHU. Parmi les avis demandés, celui du responsable médical du lieu de stage agréé est remplacé par l’avis du directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique.

 

Stages couplés
Le DG-ARS peut, sur proposition du directeur de l’UFR de médecine et pour des motifs pédagogiques, établir une convention permettant à deux lieux de stage d’accueillir un ou plusieurs internes à temps partagé durant un même semestre. Ces deux lieux de stage doivent être agréés au titre de la même discipline.